NEMANJA RADULOVIC

Mercredi 1er juin 2016, 20h
Folies Bergère

 

Nemanja Radulović, violon
Laure Favre-Kahn
, piano
Double Sens

 

Johann Sebastian Bach
Concerto pour violon et orchestre en la mineur
Antonio Vivaldi
Les Quatre Saisons : Le Printemps (Allegro), L’Hiver (Largo), L’Automne (Allegro), L’Eté (Presto).
Johannes Brahms
Danse Hongroise n°1
Antonin Dvorak
Chanson que ma mère m’apprenait
Sergeï Prokofiev
L’Amour des trois oranges, Marche
Piotr Tchaikovski
Le Lac des cygnes, Danse russe
Dmitri Chostakovitch
Le Taon, Romance
Aram Khachatourian
Gayaneh, Danse du Sabre
John Williams

La Liste de Schindler, thème principal
Vittorio Monti
Csardas

 

Le Festival Paris Mezzo le 1er juin aux… Folies Bergère avec Jean-Sébastien Bach. Nemanja Radulović va enflammer cette salle qui n’est pas dédiée au classique, bien qu’elle fut conçue à l’origine comme une maison d’opéra. Immense violoniste, jeune et très populaire, franco-serbe, enfant de la guerre, dans cette période si troublée il va ouvrir le Festival Paris Mezzo de la meilleure manière.

 

Tarifs : 10 – 25 – 40 € (+ éventuels frais de billetterie)



Nemanja Radulović
Né en Serbie en 1985, Nemanja Radulović a commencé ses études musicales en 1992, il a obtenu en 1996 le Prix d’Octobre pour la musique de la Ville de Belgrade puis, en 1997, le Prix Spécial du Ministère de l’Education de la République Serbe, « Talent de l’année ». Il a participé à des master classes avec Yehudi Menuhin, Salvatore Accardo, ainsi que Joshua Epstein, auprès duquel il a étudié en 1998 au Conservatoire de Musique de Saarbrücken, et Dejan Mihailovic, dont il a intégré la classe à la Faculté des Arts de Belgrade en 1999.
Il s’est installé en France à l’âge de quatorze ans et s’est perfectionné auprès de Patrice Fontanarosa au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

A travers ses concerts et ses enregistrements, Nemanja Radulović s’adresse tant à un large public qu’aux mélomanes. Ses interprétations et sa présence scénique galvanisent les salles.
Après avoir été consacré en 2005 « Révélation internationale de l’année » lors des Victoires de la musique (Prix du MIDEM) et nommé « Rising Star », il s’est produit dans les salles les plus prestigieuses : Carnegie Hall de New York, Concertgebouw d’Amsterdam, Philharmonie de Berlin, Mégaron d’Athènes, Salle Pleyel et Théâtre des Champs-Elysées à Paris, Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, Suntory Hall et Opéra de Tokyo…

En 2006, il a remplacé au pied levé Maxim Vengerov dans le Concerto de Beethoven à la Salle Pleyel, aux côtés de l’Orchestre Philharmonique de Radio France et de Myung-Whun Chung.
Il s’est dès lors produit avec les plus grands orchestres d’Europe, d’Asie et d’Amérique : Orchestres symphoniques de Montréal, de Rio, de Barcelone, de Radio France, d’Ukraine, City Philharmonic Orchestra de Tokyo, Hong-Kong Sinfonietta, Orchestra Sinfonica di Roma, Tchaikovsky Symphony Orchestra, Prague Chamber Orchestra, Sinfonia Varsovia, Nürnberger Symphoniker, NDR de Hanovre, Orchestre National de Belgique, WDR de Cologne, les orchestres de la Tonhalle de Zürich, de la Suisse Romande, de Tenerife, RTVE de Madrid, Teatro Colon Orquesta de Buenos Aires, RAI de Turin, DSO de Berlin, Royal Philharmonic Orchestra de Londres, Tokyo Symphony Orchestra…
En 2012, il a fait ses débuts à Melbourne (Australie) et en Chine, ainsi qu’à Munich avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France dirigé par Myung-Whun Chung, et avec le Deutsches Symphonie Orchestra.
Depuis son apparition au Festival de La Chaise-Dieu, Nemanja Radulović a participé aux plus grands festivals de musique : Aix-les-Bains, Flâneries Musicales de Reims, Nuits musicales du Suquet, Colmar, Sisteron, Périgord Noir, Le violon sur le Sable de Royan, Eygalières, Belgrade, Verbier…

Il se produit régulièrement en récital avec Marielle Nordmann, Susan Manoff, Laure Favre-Kahn, Anne Gastinel, Dominique Plancade, ainsi qu’avec ses ensembles Les Trilles du Diable et Double Sens.

Nemanja Radulović a remporté de nombreux concours internationaux : Joachim de Hanovre, G. Enescu à Bucarest, Stradivarius, Menuhin, Wienawski-Lipinsky en Pologne.

Ses disques parus sous le label Decca, Les Trilles du Diable (2009), Beethoven avec Susan Manoff (2010), Les 5 Saisons avec ses ensembles Double Sens et Les Trilles du Diable (2011), reçoivent de nombreuses récompenses internationales : « Choc » de Classica, « Clé » de Res Musica, « Recommended » de The Strad, « Supersonic » de Pizzicato… En2013, Paganini Fantasy (Deutsche Grammophon) est salué par la critique internationale et confirme le violoniste auprès du grand public.
Son dernier disque, Carnets de voyage – son premier album international chez Deutsche Grammophon -, retrace les étapes d’un voyage musical incroyable, qui reflète sa vie sur le plan géographique, physique et émotionnel.

En 2013/2014, Nemanja Radulović a été nommé « Docteur Honoris Causa » par l’Université des Arts de Nis, en Serbie, il a reçu la Victoire de la musique de l’ « Artiste instrumental de l’année » et signé un contrat d’exclusivité à l’international avec Deutsche Grammophon.

Plus d’informations sur www.nemanjaviolin.com

Nemanja Radulović – Présentation de son dernier album, Carnets de voyages (DG)